Devenir un téléconseiller

Le travail d’un téléconseiller consiste à aider les personnes qui ont besoin de conseils ou de soutien dans leurs besoins. Ce service est disponible selon l’entreprise. Pour la société SFAM par exemple, les téléconseillers travaillent 6 jours sur 7. Si on souhaite envisager ce métier, il faut suivre quelques règles.

Rôles et missions d’un téléconseiller

Au téléphone, les missions d’un téléconseiller sont nombreuses entre autres recevoir les appels pour un ou plusieurs clients, s’échanger avec des clients sur les réseaux sociaux, écrire des articles de blog et discuter et animer les conversations dans les forums… Entre recherche, écoute et échange verbaux, un téléconseiller doit en premier lieu bien étudier les besoins de chaque client en effectuant plusieurs recherches sur Internet, livres, films… Il faut bien repérer les informations pertinentes selon les publics cibles, les objets de communication, la ligne éditoriale et les missions.

Par ailleurs, le téléconseiller peut aussi effectuer lui-même la réception vocale et orale des clients s’il est rattaché au service de centre d’appel ou au service de la communication. Un téléconseiller doit impérativement éviter de bugger ou d’être moins concentré. Ainsi, il doit informer et s’exprimer correctement pour que ces clients comprennent ses renseignements.

Il est à noter que le métier de téléconseiller chez SFAM peut s’évoluer en étant responsable de centre d’appel, spécialisation sur un call center, responsable de téléconseiller ou même chef d’équipe.

Les qualités nécessaires à savoir pour devenir un téléconseiller

Le travail d’un téléconseiller est pluriel et il passe la totalité de son temps derrière un téléphone, à communiquer avec des interlocuteurs qu’il ne voit pas et qui ne peuvent pas le voir.

Il ne dispose que de l’intonation de sa voix et de son discours pour faire passer des messages. Il est important donc d’avoir une bonne élocution, mais aussi une excellente grammaire et une orthographe parfaite.

Il ne faut pas oublier qu’il peut être amené à établir des rapports pour le client, notamment dans le cadre de la mesure de la satisfaction clientèle. Il est important que le client ait toutes les données nécessaires pour pouvoir procéder à des améliorations au besoin, sur tel ou tel point de vigilance qui aura été remonté.

Comment devenir un téléconseiller chez sfam       

Pour travailler en tant que téléconseiller chez sfam, on doit posséder quelques qualités importantes. La principale est de respecter les règles de la langue française à l’orale. Les fondements d’un échange oral agréable. Puis, il faut avoir une solide culture générale et de la curiosité pour intégrer l’équipe de téléconseiller. Ainsi, un téléconseiller doit maîtriser plusieurs sujets qui sont liés à l’industrie, la photographie, la santé, l’immobilier… Par la suite, le travail de celui-ci doit assembler admiration pour l’oral et la communication verbale.

Une des qualités attendues par un téléconseiller c’est aussi d’avoir une bonne connaissance du web sur le principe du fonctionnement de l’Internet, extranet et intranet, sur la compréhension des contraintes des échanges online. Puis, il faut également qu’il comprenne bien l’environnement des échanges verbaux en multimédia.

Des savoirs spécifiques existent aussi dans le métier de téléconseiller entre autres connaissances des besoins des gens, la maitrise parfaite dans l’assurance, dans la menuiserie et d’autres activités réalisées par le sfam. Enfin, pour devenir un téléconseiller chez sfam, on doit aussi avoir une capacité d’adaptation aux sujets importants par le client notamment sur le service et de courtage en assurance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.