Ce n’est pas étrange de dire que la babouche est la chaussure du moment. Se déclinant sous plusieurs formes et couleurs et facile à porter, elle est de plus en plus vendue sur les boutiques en ligne et attirent surtout les femmes amatrices de la mode. La babouche pourrait être portée avec un jean ou une robe, bref, on peut plus s‘en passer.

C’est quoi la babouche exactement ?

La babouche est d’origine marocaine. Grâce à sa forme particulière, elle couvre le dos du pied et laisse le talon découvert. Au début la babouche est destinée aux hommes mais maintenant elle séduit les femmes plus que les hommes.

La babouche modernisée

Les grandes enseignes de la mode ont réinventé la babouche. Des modèles et des décorations très innovantes qui font de la babouche la chaussure préférée des fashionistas.

La babouche n’est plus liée à la djellaba, bien au contraire, elle est portée avec des jeans, des jupes et des chemises. Il en existe pour tous les goûts.

Les boutiques en ligne proposent de nos jours les babouches pour les français qui cherchent des chaussures légères pour les porter soit à l’intérieur de la maison ou à l’extérieur.

Focus sur l’origine de la babouche

La babouche vient des pays du Maghreb, particulièrement du Maroc là où elle faisait partie du costume traditionnel porté surtout pour célébrer les fêtes de mariage. Les gens nomades qui se déplacent dans le Sahara ou vivent dans les zones rustiques, la portent avec des oreilles qui permettent de l’attacher. Les citadins, quant à eux, la portent sans attaches.

Avec le temps, la babouche atteint les classes nobles. Elle est plus décorée par des broderies, des perles et se trouve en plusieurs couleurs.

Marrakech, la ville marocaine la plus connue par la babouche

C’est la ville où se trouvent les artisans les plus expérimentés qui transmettent leurs connaissances en fabrication de babouches aux successeurs. Le cuir utilisé dans la réalisation des babouches provient des célèbres tanneries de Fès. Même au Maroc, le design des babouches diffère d’une ville à une autre. Les anciens respectent bien leurs traditions et le port des babouches avec la djellaba est obligatoire lors des fêtes de mariages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *